International Network of Human Rights | Europe
Réseau International des Droits Humains | Europe
Red Internacional de Derechos Humanos | Europa

Amérique latine et Caraïbes : Conclusions approuvées du Conseil sur les relations UE-ALC pour renforcer la coopération

Le 21 novembre 2023, le Conseil a approuvé des conclusions concernant les relations entre l'Union européenne et l'Amérique latine et les Caraïbes (ALC).
SHARE

Le 21 novembre 2023, le Conseil a approuvé des conclusions concernant les relations entre l’Union européenne et l’Amérique latine et les Caraïbes (ALC). Dans ce contexte, l’importance d’une collaboration conjointe entre l’UE et l’ALC est soulignée, reconnaissant qu’elle peut avoir un impact significatif sur la promotion d’une croissance durable, l’édification de sociétés équitables et résilientes, ainsi que sur la promotion de la paix et de la sécurité, le renforcement d’un multilatéralisme inclusif et la consolidation d’un ordre international fondé sur des normes.

Reconnaissant que le dialogue inclusif et constructif mené lors du récent sommet UE-CELAC a permis aux deux régions de mieux comprendre leurs priorités mutuelles, le Conseil se félicite de la feuille de route birégionale 2023-2025 présentée lors de cette réunion. En outre, il engage les deux parties à mettre rapidement en place l’organe consultatif de coordination convenu, dans le but de faire progresser rapidement les engagements communs.

Les conclusions mettent en évidence la nature du partenariat UE-ALC au niveau multilatéral, en soulignant la nécessité de renforcer encore leur coopération pour relever les défis régionaux et mondiaux, y compris les crises climatiques et environnementales mondiales. L’Union européenne s’engage à collaborer étroitement avec ses partenaires de l’ALC pour mettre en œuvre l’agenda 2030 et ses objectifs de développement durable (ODD). Elle s’engage également à participer à la réforme de la gouvernance mondiale, en abordant des aspects tels que l’architecture financière internationale, dans le but de la rendre plus inclusive et plus efficace.

Le Conseil reconnaît qu’il est essentiel de renforcer et de promouvoir les échanges commerciaux entre l’Union européenne et l’Amérique latine et les Caraïbes (UE-ALC), en préconisant la mise en œuvre intégrale des accords existants et la ratification de ceux qui ont été signés. En outre, il se félicite de la signature imminente de l’accord modernisé entre l’UE et le Chili, espère que l’accord modernisé avec le Mexique sera conclu en temps voulu et prend note des progrès réalisés actuellement dans les négociations entre l’UE et le Mercosur.

Le Conseil se déclare satisfait du programme d’investissement de la passerelle globale UE-ALC, qui vise à promouvoir une transition numérique équitable et durable. Ce programme reflète les priorités communes de l’UE et de l’ALC et s’appuie sur des normes élevées en matière de transparence et de réglementation environnementale et sociale.

L’UE collabore étroitement avec ses partenaires d’Amérique latine et des Caraïbes pour promouvoir un modèle de transformation numérique inclusif, responsable, axé sur les personnes et fondé sur les droits, par l’intermédiaire de l’Alliance numérique UE-ALC. La mise en œuvre complète et efficace de l’Accord de Paris, avec l’objectif permanent de limiter l’augmentation de la température à 1,5 °C, reste un objectif fondamental partagé par l’UE et l’ALC. L’UE s’engage à travailler conjointement avec ses partenaires de l’ALC pour parvenir à un engagement mondial qui triple la capacité des énergies renouvelables et double les efforts mondiaux en matière d’efficacité énergétique d’ici 2030.

Le Conseil appelle à une coopération étroite entre l’Union européenne et l’Amérique latine et les Caraïbes (UE-ALC) dans les domaines de la justice et de la sécurité, en s’attaquant à la criminalité transnationale organisée. Il réaffirme également qu’il importe de promouvoir, de protéger et de respecter l’ensemble des droits de l’homme et des libertés fondamentales, ainsi que de renforcer l’État de droit et la démocratie, notamment en organisant des élections libres, régulières et transparentes. L’accent est mis sur la recommandation d’intensifier la collaboration pour promouvoir la cohésion sociale et l’égalité entre les hommes et les femmes.

L’UE maintiendra son engagement envers l’ALC concernant l’agression non provoquée et injustifiée de la Russie contre l’Ukraine, compte tenu de ses répercussions en dehors de l’Europe.

Dans la déclaration commune du sommet UE-CELAC, les dirigeants des deux régions ont exprimé leur profonde inquiétude face au conflit en cours en Ukraine et soutenu les efforts diplomatiques visant à instaurer une paix juste et durable, conformément à la Charte des Nations unies. L’UE poursuivra son engagement auprès des pays d’Amérique latine et des Caraïbes, en cherchant à obtenir leur soutien à la formule de paix pour l’Ukraine, notamment par le biais d’un prochain sommet mondial pour la paix. L’obligation de rendre compte des crimes de guerre, des agressions et d’autres crimes graves commis pendant le conflit sera également poursuivie, de même que la lutte contre la désinformation de la part de la Russie.

Contexte et actions futures

Le 7 juin 2023, la Haute représentante et la Commission européenne ont franchi une étape importante en adoptant une communication conjointe établissant un nouvel agenda pour les relations entre l’Union européenne, l’Amérique latine et les Caraïbes. Cette proposition vise à renforcer et à moderniser le partenariat stratégique entre les deux régions en renforçant l’engagement politique, en stimulant le commerce et l’investissement et en construisant des sociétés plus durables, plus équitables et plus interconnectées grâce aux investissements de la passerelle mondiale.

Les 17 et 18 juillet 2023, le troisième sommet UE-CELAC (Communauté des États d’Amérique latine et des Caraïbes) a eu lieu, marquant une étape importante en réaffirmant la relation birégionale des partenaires. Le sommet a établi un programme commun ambitieux et tourné vers l’avenir, détaillé dans la feuille de route birégionale 2023-2025, qui présente une liste indicative d’actions conjointes pour les années à venir.

À l’avenir, le prochain sommet birégional CELAC-UE devrait se tenir en Colombie en 2025, consolidant ainsi l’engagement continu des deux régions à mettre en œuvre l’agenda convenu et à renforcer leur collaboration stratégique.

OTHER PUBLICATIONS